Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 17:19

 

img135---Copie.jpg

 

"Tu regarderas, la nuit, les étoiles. C'est trop petit chez moi pour que je te montre où se trouve la mienne. C'est mieux comme ça. Mon étoile, ça sera pour toi une des étoiles. Alors toutes les étoiles, tu aimeras les regarder ... Elles seront toutes tes amies. Et puis je vais te faire un cadeau ...

Il rit encore.

-Ah ! petit bonhomme, petit bonhomme, j'aime entendre ce rire !

-Justement ce sera mon cadeau ...

-Que veux tu dire ?

-Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d'autres elles ne sont rien que de petites lumières. Pour d'autres qui sont savants, elles sont des problèmes. Pour mon businessman elles étaient de l'or. Mais toutes les étoiles là se taisent. Toi, tu auras des étoiles comme personne n'en a...

-Que veux-tu dire .

-Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.

Tu auras toi aussi des étoiles qui savent rire !

Et il rit encore.

-Et quand tu seras consolé, tu seras content de m'avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir ... et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel ... Alors tu leur diras : "Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire !" Et ils te croiront fou. Je t'aurai joué un bien vilain tour ...

 

***

Cette nuit-là je ne le vis pas se mettre en route.

Il s'était évadé sans bruit.

Quand je réussis à le rejoindre, il marchait décidé, d'un pas rapide.

Il me dit seulement : "Ah ! Tu es là ..."

Et il me prit par la main.

Mais il se tourmenta encore : "Tu as eu tort. Tu auras de la peine. J'aurai l'air d'être mort et ce ne sera pas vrai ..."

Moi je me taisais.

"Tu comprends. C'est trop loin. Je ne peux pas emporter ce corps là. C'est trop lourd."

Moi je me taisais. "

 

Antoine de Saint-Exupéry, Le petit prince. 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Salut Petit Prince, quel bel extrait !!!
Je pense à toi, à ta soeur et à tes parents régulièrement.
Bisous à vous.


Répondre
M

oui tu nous manques tellement Malo
Manie et Némo


Répondre
R

On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux...

Tu nous manques tellement Malo

Riri, Manu, Hugo et Rafa


Répondre
&

Salut ptit loup c'est sac à puces, ze me suis dit qu'il fallait que ze vienne faire un tour par ton blog, et là surprise, ze te trouve en totale contemplation devant l'océan! Z'ai bien failli
miauler histoire de manifester ma présence et puis ze me suis dit que ze ne pouvais rompre cet instant mazique que tu partazeais avec Dame Nature... Comme tu as raison ! C'est d'un tel ravissement
! Moi aussi z'adore rester des heures à observer les oiseaux ( que ze ne manze pas ) ou bien de beaux paysages... persé sur le toit d'une maison... hier z'avais le nez encore tout samboulé par les
odeurs des fleurs que z'avais respirées durant la zournée...miaouuuuu Bon ze vais te laisser pour auzourd'hui ... et te fais de gros bisousmiaouuu Zébulon >°x°< cat des zenfants malades


Répondre
B

Petit prince, juste pour te dire que nous pensons tous les 4 tres fort a toi. Ton etoile brille et brillera pour toujours.


Répondre