Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 22:16
L'état de Malo a empiré aujourd'hui. Sa température a oscillé entre 39° et 40° toute la journée.
Presque pas de DVD ni de Nitendo, sauf lorsque le perfalgan faisait un peu descendre la température. Malo a même dormi aujourd'hui, ce qui ne lui arrive JAMAIS dans la journée .... je ne me souviens franchement pas de sa dernière sieste !!!!
Il est resté une grande partie de la journée prostré, à se tenir la tête de douleur. Que c'est dur d'être si impuissante face à des "maman, j'ai mal". Il a toujours eu mal à la tête (sans qu'on sache pourquoi) mais là c'était vraiment à la limite du supportable et les médicaments ne font pas d'effet.
Il a recommencé à vomir depuis cette nuit ....

Nouvelle transfusion de plaquettes. Il ne les garde plus donc les transfusions sont tous les 2 jours.
Num d'aujourd'hui : 100 blancs (chiffre forfaitaire car la machine ne va pas en dessous donc il faut lire 100 ou en dessous) ; 8,7 d'hémoglobine (vue la vitesse de la descente ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait une transfusion demain) ; 11000 plaquettes (pareil malgré la transfusion d'aujourd'hui). 

Encore un grand merci à tous les donneurs de sang, de plaquettes et de moelle osseuse ... 

Un grand merci également à son infirmière d'aujourd'hui (Anne) qui est restée une grande partie de la journée dans la chambre de Malo parce qu'il n'allait pas bien. Elle a été très présente et très disponible et ça rassure parce qu'on a pas besoin de "répercuter" l'info, elle la voit en direct, rassure, explique ... 

Bilan du jour : on ne sait toujours pas pourquoi Malo a de la fièvre et de si forts maux de tête.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
De grosses pensées positives pour que votre petit coeur retrouve très vite sa joie de vivre et que le thermomètre descende un peu...
Courage Maman, on imagine combien c'est dur de voir son petit prince dans cet état, mais c'est un battant votre Malo, il va gagner !!!
Répondre
L
allez malo, Corentin souffle avec toi dans les voiles de ton bateau pirate pour aller vers les jours meilleurs qui ne sont plus bien loin.
Ta force et ton courage sont tellement impressionant, que meme Dvy Jones n'osserai t'approcher.Continuer tous dans ce sens du vent, car l'horizon va s'éclaicir.
Pleins d'énomes bisous à tous les 4 et nous continuerons à penser à vous tous les jours.
Hervé,Maria et Corentin.
Répondre
A
Bonsoir Sand et bonsoir Mon t'it pirate, je ne peux que souffler fort pour éloigner cette mauvaise température, et tous ces effets secondaires et vous dire que je suis près de vous par la pensée chaque jour.

Je vous envoie plein de baisers douceur.
Répondre
É
Bonsoir , c'est l'école Maternelle Morel Vindé,
pour répondre au message 8, nous en avons discuté ensemble ce midi. Nous trouvons que l'idée est bonne. Il faut se tourner au niveau de la mairie qui est la seule à prendre la décision. On veut bien s'en occuper,
les enseignantes de maternelle
Répondre
B
Petit bonhomme, je ne te connais pas, mais au fil des blogs je me suis attachée à toi. Ce que tu vis en ce moment est trop dur pour un garçon de ton âge. Mal, si mal, pourquoi ?, fatigué, arrêter...
Toute cette souffrance et ces doutes se bousculent sûrement dans ta jeune tête si malmenée en ce moment.
Mais écoute, écoute la petite musique qu'il y a au fond de ton coeur, la petite musique de la vie, têtue, acharnée, si précieuse et si prometteuse. La vie, Malo, TA VIE d'aujourd'hui, de demain et d'après-demain, entouré de l'amour de tous ces gens qui t'aime et qui attendent de pouvoir à nouveau te serrer dans leur bras et partager des moments avec toi.
Ecoute la petite musique de la vie qui tout au fond de toi fredonne, fredonne l'air de la victoire, avant de pouvoir la chanter à tue tête en faisant la nique à la maladie. N'oublie pas que si le combat est très dur, affreusement dur, tu pourras plus tard te venger de ces mauvais moments en profitant des plaisirs de la vie : grignoter des confiseries, faire un gros câlin tranquille à maman, faire une promenade entre hommes tout seul avec ton papa, embêter ta grande soeur adorée, mais aussi faire du vélo, te baigner dans la mer et chercher les poissons, jouer au foot avec les copains... Alors pense à ta vie d'après. Cette vie où tu ne souffriras plus. C'est elle qui doit te donner la force de résister. Tendrement.
Répondre